C'était le 17 Mai

coucou

Je m'y prends un peu tard, le 17 Mai, c'était la veille. Mais je tenais à mettre ma pierre à l'édifice, car il ne devrait pas y avoir qu'une journée pour lutter contre les discriminations. Et puis c'était une occasion de dessiner des gens cools de mon entourage.
Le 17 Mai est la journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie et plus largement, de toute les "phobies" concernant une personne LGBTQ+ (lesbienne, gay, bi, trans, queer, pan, asexuelle, ...).
Prince et Princesse de la chaîne Princ(ess)e LGBT, interprétés par Mx Cordelia, vous en parle en profondeur (je la recommande à TOUT LE MONDE pour en savoir plus sur la communauté LGBT ) :

Lolla Wesh, personnage fictif, pin up neo post moderne apres gardiste, semie sosie de Lolly Wish, chanteuse, actrice et drag queer inventée par Arnaud-Yves Dardis (aussi connu sous le nom de Tom de Montmartre ou Tom Wesh), a invité moult personnes concernées plus où moins fameuses à adopter le port du ruban noir inversé pour manifester leur désapprobation de l'extermination en cours des personnes homosexuelles en Tchétchénie. Pour en parler. Pour soutenir. Mais surtout pour ne pas faire tomber ce relent de phase finale dans l'oubli.
Je recommande aussi sa chaîne Youtube et sa page Facebook.
Voici la vidéo qu'elle a partagé hier :

J'espère que vous allez bien, que ce post ne vous aura pas sapé le moral et pour celleux que j'ai dessiné plus haut, que vous n'êtes pas trop déçu du rendu. J'avoue l'avoir fait un peu vite. Du coup, niveau ressemblance, c'est très moyen.

Gros bécot à vous.

Aimez-vous les uns les autres.

 

☼ L'amour, le vrai ☼

lamur0

lamur1

Posté par Apollow à 04:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

Bonne année!!!

bonne année Ali

 

La bonne année un peu en avance avec cette illustration réalisée pour le site d'entraide/communautaire "SYMPATHY WORLD" car je ne pourrais pas vous la souhaiter à minuit pile.

J'espère que vos fêtes de fin d'année se seront bien passées.
Que vous n'avez pas trop maté de JT ou scruté à l'oreille les chaînes radios et leurs "infos" qui nous rabattant les mêmes choses et qu'au lieu de ça, vous vous êtes bien rempli la pense et avez guinché à vous déboîter gaiement la hanche.

Je vous souhaite tout le bonheur du monde, en espérant que cette année soit un peu mieux que celle qui vient de passer.

Des bécots taille supernova à tous!!!!

Amour sur vos âmes!

Posté par Apollow à 09:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Cauchemar sur pavés

non

 

Ce soir, c'était l'hécatombe.
Une de plus cette année.

Non contents que nous perdions de grandes figures de la liberté d'expression en cet an de grâce 2015, les cinglés et leurs kalachnikovs reviennent foutre le trouble à la capitale.
Ils choisissent pour première cible les environs de la place de la République.

La Place de la République!

Lieu et place du départ de l'indignation et du choc de nos contemporains du 7 janvier. Lieu et place du soutien des français pour les proches des victimes de la rafle de Charlie et la liberté d'expression le 11 Janvier.
Ce lieu n'a pas été choisi par hasard, comme vous pouvez en douter.

Ils ont aussi pris le Bataclan. Lieu de culture, de festivités, de pogos, de rires, de musiques, de joie! Ils ont décimé une centaine de personnes qui vivaient pleinement l'instant, dans la plus grande passivité. Et pourquoi? Au nom de qui?

"Aime ton prochain comme toi même" "Tu ne tueras point"
"Ne tuez pas la personne humaine, car Allah/Yahvé/Dieu l'a déclaré sacrée"
C'est pas difficile à intégrer, ça, tout de même!? Et cela apparaît dans chaque texte sacré (monothéiste en tout cas) de ce monde. Pour les athées, les parents et/ou l'école l'inculquent!

Alors Ouste!
Du vent, les amalgames!
Halte aux représailles contre les communautés qui n'ont rien demandées et qui subissent, comme la "Jungle" de Calais.
Fous nous l'camp, radicalisation qui grimpe! Car de toute évidence, tu n'arranges en rien les choses.

Alors qu'est ce qu'on peut faire?

S'aimer. S'aider. S'entraider. Se serrer les coudes.
Y mettre de l'huile pour que tout le monde trouve son compte.
Parler. Discuter. Débattre. Dans le calme. Sensibiliser. Prendre du recul. Continuer de s'instruire et de s'informer. Seuls? Non. Ensemble!

Si leur but était de faire peur? Sur le coup, qui n'aurait pas peur? Oui, c'est réussi. Bravo, les loulous!
Mais sur le coup, seulement.
Ce que nous ressentons, à présent : surtout de la colère, de l'incompréhension et du deuil.

Ne serait-il pas plus simple de s'assoir autour d'une table autour d'un verre (d'eau) au lieu d'ouvrir le feu?

 

 

Quoiqu'il en soit, un appel à témoin est lancé. (voir ci-dessous)

num

 

 

Faites attention, dehors. A Paris, (aka mon berceau et mon foyer) rien n'est encore tout à fait sécur.

Cela dit... Comme je disais 11 mois plus tôt: "C'est pas une bande de frappa-dingues qui vont (nous) m'empêcher de vivre parce qu'ils tirent sur la foule."

 

Je vous bécote fort et vous souhaite un bon week-end malgré ce terrible évènement.
Toutes mes condoléances si un/des proche(s) a/ont été touché(s).

 

Restez Punk.

E.T. Téléphone ta soeur.

et1

et2

et3

Posté par Apollow à 23:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Encore les vacances dans ma tête

 

Courrier de vacance...

Apo_s letter1

Apo_s letter2

Je veux pas y alleeeeeeeeeeeeer! Daaaah!

 

 

Posté par Apollow à 16:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Je vous rassure, tout va bien...

lover

 

On ne peut mieux, même. :)

 

yataaa

Posté par Apollow à 05:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

发电

.
Cheveux et regard noir pourtant plein de lumière, je l'ai trouvé attablée non loin de la place ou je me suis posé, un matin, à l'Hôtel de la Coupôle.
Dans deux heures, je devrais prendre un car qui me mènera à la ville voisine pour démarrer le séminaire de mon entreprise prévu depuis 6 mois, mais tout ce dont à quoi je pensais devant mon café était que cette apparition n'était pas encore bien révéillée.

.

restaurant-la-coupole copy2

.
Je la regardais déjà depuis un bon moment lorsque, calmement, elle tourna la tête vers moi. Me fixa un instant avant de me souffler avec un léger accent : "qui es-tu, toi? Viens parler. Ne restons pas seul."
Surpris, je me levai après une brève hésitation. Puis me faufilai entre les chaises, manquant de renverser une carafe au passage. Elle esquissa un sourire, faisant disparaître ses yeux avant de reprendre aussitôt son expression de départ.
Je pris place.
.
"Je m'appelle Yéraz."
"Pas français. D'où tu viens?"
"Mes parents sont arméniens, je suis né en France. Yéraz veut dire 'rêve' "
"Tu te souviens de tes rêves?"
"Malheuresement..."
"Oh."
"Quand j'étais petit, oui..."
"Tu te souviens de ceux là? Raconte."
.
Nous échangions alors nos rêves comme deux enfants échangeraient leurs billes, les faisant s'entrechoquer dans une bataille imaginaire et innocente.
Nous riions beaucoup mais je ne conaissais toujours pas le nom de mon interlocutrice.
.
"Fa Dian"
"Comment l'écris-tu?"
"Il me faut de quoi écrire."
.
J'avais un stylo dans une des deux poches de mon blazer. Fa Dian se saisit d'une serviette en papier et écrivit assez gros:
.
" 发电 "

C'est drôle, le deuxième symbole ressemble à une lanterne.
Je cru reconnaître le premier symbole.

"ça ne veut pas dire "amour", ça?"
"Ahah! Tous les idéogrammes chinois ne veulent pas dire "amour"! Même si dans vos yeux d'occidentaux, tout est pareil chez nous. D'ailleurs, quand vous dites chez nous, vous nous confondez avec un autre pays une fois sur deux."
"Désolé, je ne voulais pas..."
"Eh! Ne t'en fais pas! Moi, ça m'amuse! Ahahah!"
.
Elle partit dans un fou rire qui dura une bonne minute avant de reprendre:
.
"Non, je génère de l'éléctricité."
"Pardon???"
"C'est ce que veut dire mon nom: je génère de l'éléctricité."
.
Et elle repartit de plus belle dans son rire.
Maintenant qu'elle le disait, c'était, en effet, un nom qu'on ne lui avait pas donné par hasard. Lorsqu'elle avait posé les yeux sur moi, j'ai ressenti comme un courant, un frisson qui est passé partout.
Elle me plaisait. Son regard d'abord, sa franchise ensuite, m'ont conquis.
.
.
To be continued?
.
Et si vous faisiez la suite? :)

Aller! J'offre un dessin de la scène qui m'aura le plus botté! D'accord?
Ne m'écrivez pas un truc forcément long, je veux une fin, qu'importe la chute.

.

Anorak! Prêts? Partez en vrille, mes lapins en sucre!

.

Posté par Apollow à 00:27 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 18 mai 2012

Le sexe de la personne que l'on aime compte-t-il vraiment?

lovers1

 

lovers2

Je ne crois pas...

 

Va chercher bonheur!

 

tafini1

tafini2

 

tafini3

BIM.

Posté par Apollow à 01:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,